Les 3 news

Retrouvez ici les derniers articles publiés sur le Facebook du club afin de ne rien manquer de l'actualité du club


La nouveauté de la semaine !


Le gymnase Mimoun jugé par les joueurs de l'ASTTL


On se retrouve aujourd’hui pour le concept participatif de l’ASTTL qui a déjà vu de nombreux lexoviens se faire juger avec humour par leurs coéquipiers au niveau de leur jeu et de leur attitude à la table. Mais pour la nouvelle année, la rédaction a décidé de donner un petit coup de neuf à cette rubrique en la renommant « Le gymnase Mimoun jugé par les joueurs de l’ASTTL ». Créatrice de légendes, cette salle a marqué des générations si bien qu’il était grand temps de lui rendre hommage dans cet article. Qu’il soit aimé ou détesté, le gymnase Mimoun n’a en tout cas jamais laissé indifférent si bien que les lexoviens qui s’en sont donnés à coeur joie pour déclarer leur flamme à cette salle. Découvrons donc ces réactions sans plus attendre !

 

L’avis de Nicolas Mersch :

Lisieux, cette salle spécifique, le chaudron pour certains, la piscine pour d’autres.

On a connu Lisieux sans son complexe aquatique fermé durant quelques temps pour cause de travaux, mais il restait l’autre piscine : Mimoun.

La légende raconte que le seuil d’humidité se limitant à quelques gouttes de transpiration ruisselant sur les supporters a même été franchi lors d’un match contre Ducey où une glissade malencontreuse sur une flaque de condensation a fait chavirer les visiteurs.

Depuis Mimoun a fait peau neuve, le taraflex délicatement posé sur le parquet glissant a enterré les souvenirs des glissades dignes de terre battue de Jeremy Maunoury. Les peintures refaites ont rasé les vestiges des nombreux trous dans le placco qui faisaient penser à un hachis Parmentiers.

La VMC a asséché les murs et lorsqu’on entre dans la salle, ce petit nuage de transpiration s’est évaporé.

Certains pourront toujours critiquer le rebond un peu bas, mais le bon choix des tables DONIC robustes et générant un rebond sec et relativement haut compense bien ce léger désagrément.

Malgré tous ces changements, la salle de Lisieux conserve son atmosphère si particulière qui fait qu’en y entrant, à la vue de ses séparations parfaitement disposées, ses filets parfaitement alignés et ses tables DONIC flambant neuves en rang d’oignons, on ne puisse s’empêcher d’attraper quelques DONIC Coach ou NITTAKU NSD pour jouer et en avoir des papillons pleins les yeux.

Les plus anciens ne peuvent s’empêcher d’y passer pour ressentir tout de même cette atmosphère des soirs de grands matchs lorsqu’une dernière frappe dans les bâches ou une terrible poussette baduf scella le score de matchs endiablés. Qu’ils soient rassurés, si le bureau accueille un nouveau frigo à bière ainsi que des tables gigognes déconcertantes qui ne servent à rien, on peut toujours compter sur certaines mottes de poussières présentes depuis le temps des raquettes carrées pour que même les plus anciens continuent de se sentir comme à la maison.

Forza Mimoun !!!!!

 

L’avis de Corentin Hue :

Ah ce fameux chaudron, il y en aura eu des émotions dans ce temple du Ping Pong avec ses gouttelettes d’eau qui descendaient du plafond. Élu une des plus belles salles de normandie par de nombreux adversaires. Non tout cela est bien évidemment, mimoun c’est d’abord la salle humide avec une incapacité à faire deux tops de suite, c’est des journées du vendredi soir avec 3 équipes engagées alors qu’on a la place que pour 2, c’est un silence de basilique dans la nuit des 24h. Et puis au final est ce qu’il faut pas demander l’avis au principal utilisateur à savoir Nico Mersch comme disent les jeunes il l’a bien saigné cette salle. Bon cette année ça n’a plus rien à voir, le mimoun d’antan a pris un coup de neuf, nouvelle peinture, nouvelle aération, un froid de canard et quoi plus d’humidité mais comment vais-je faire pour passer une frappe les yeux fermés. Ah ce bon vieux mimoun …

 

L’avis de Léonard Chatoux :

La salle de Lisieux au nom d’Alain Mimoun qui est un … attends je reviens.

Alors, oui je sais qui c’est hein. Hmm hmm alors il a gagné 32 titres de champions de France d’athlé donc un peu plus que Julien Lebossé au Ping Pong.

Après cette courte page historique, parlons de la salle en elle-même !

Malgré son aspect neuf grâce à cette nouvelle fraîcheur de peinture, la salle cache en réalité une atroce humidité ( il faut dire que poser des tapis sur un parquet c’est pas ouf) mais une vmc a arrangé tout ça et c’est super ( même si d’après Alex, il ne l’aurait « pas fait comme ça »)

Une salle remplie d’ambiance même depuis le départ de Meuf Migliorin qui aura su ravir le bureau à la perfection. Et la salle a encore des projets après cela, le filet pour arrêter les balles, et ça, ça c’est bien !

Pour terminer, parlons entraînement :

Merci de m’avoir écouté sur ce point.

Voilà j’espère avoir mis en valeur cette belle salle.

Merci Alain, sans toi je n’aurais peut être pas fait du Ping pong à Lisieux !

 

L’avis de Marc-Olivier Mouchel :

Le gymnase de Mimoun... Après une rénovation réussie sur plusieurs années celui-ci est devenu moins glissant ! Au bonheur des joueurs ! Les vestiaires sont très saillants... Quoique... Mais les douches glaçantes sont toujours appréciées surtout lorsqu'on a fait des matchs de merde ! Côté déco les récentes améliorations ravivent le cœur des lexoviens avec l'effigie de la commune de Lisieux ! Et n'oublions pas la salle tout confort avec les sièges Ikea ou Fly.. après les durs combats à la table ! BREF ON L'AIME NOTRE SALLE AVEC LE WIFI ET LES AÉRATIONS DERNIERS CRIS !

 

L’avis de François Da Roit :

Pourquoi une salle sportive lexovienne porte-t’elle le nom d un coureur de fond médaillé olympique des annees 50???

(Tu trouveras la réponse dans la bible du net nommée Wikipedia!)

Sachez que ce nom est en sursis car dans un peu plus d’un an M Leclerc (pas le formidable et génial magasin où tout est moins cher et que tout le monde connaît ) notre maire va renommer la Salle : le gymnase FRITOT .

quelle classe non?!!et oui pour la première fois depuis M Mimoun ,un francais equipé de sa nouvelle montre qui devine ce qu’il a bu la veille ( la pauvre) remporte l’épreuve mythique des JO de Paris devant Eliud Kipchoge grâce à ses chaussures montées sur ressorts . Il bat son propre record en passant sous la barre mythique des 2 h.

Ça paye les soirées techno et les allées/retours à pieds au Leroymerlin de Nantes.

 

L’avis de Florent Delattre :

Mimoun c'est ma deuxième maison depuis plus de 2 décennies. Entre temps, elle a tenté plusieurs fois de se refaire une beauté pour effacer le temps qui passe. D'un mur vert en béton à du placot bleu trop friable, d'un parquet glissant digne de Roland Garros à un teraflex rouge poussiéreux. De l'humidité digne de la saison des pluies en Asie à des trous béants pour créer une fausse aération. Mimoun, c'est un peu comme ton ex à qui tu trouves pleins de défauts, mais avec qui tu finis toujours les soirées.

 

La rédaction n’a même plus de mots pour qualifier tous ces avis au sujet du gymnase Mimoun tellement les lexoviens semblent vouer un culte à cette salle. Mais après ce moment hors du temps, il est déjà l’heure de se plonger dans cette seconde phase de championnat par équipes qui commencera dès la semaine prochaine. Il ne vous reste donc plus qu’à vous rendre au plus vite au gymnase Mimoun pour se remémorer de bons souvenirs et pratiquer les fameux exercices pongistes tels que le M inventé par Nicolas Mersch.

 

 


Résumé express du Tournoi du Comité


Léonard Chatoux a ajouté deux médailles à sa collection.


Corentin Hue ne voulait pas faire de l’ombre à ses coéquipiers.


François Da Roit revient avec 10€ pour payer un coup à la salle lundi.


Franck Leenders confirme son statut de meilleur 5 de France.

Quentin Loubly s’extirpe des poules tandis que Jerome Lombart loupe le coche.

Sacha Lombart ramène de nouveau une médaille.

 


Florent Delattre s’est réservé pour le tournoi de la galette


Top des meilleures progressions du mois de novembre


On se retrouve aujourd’hui pour un cadeau doublement en retard. En plus de ne pas arriver le 24 ou le 25 décembre, il s’agit en effet du top des meilleures progressions mensuelles du mois de NOVEMBRE. C’est une nouvelle fois Nicolas Mersch qui a envoyé un courrier de réclamation à la rédaction afin de faire paraître cet article venant généralement mettre en avant des jeunes joueurs en pleine progression. Découvrons donc si ce mois rempli de trois matchs de championnat par équipes a réussi aux lexoviens à l’affût de toute perf !

 

1er : Léonard Chatoux +57 points (1324 points). Sans réelle surprise, c’est Léonard Chatoux qui se hisse sur la plus haute marche du podium. Il a tout simplement emmené vers le maintien la R3 avec huit victoires en neuf matchs. Cela lui permet ainsi de passer ce mois-ci la barre du classement 13 en espérant que celle du classement 14 soit pour très bientôt. Il lui faudra sans doute pour cela mettre un peu plus les jambes à la table mais il est clair que le potentiel est plus que présent.

 

2ème : Lionel Ferbu, +38 points (553 points). Lionel Ferbu fait sa première apparition dans ce classement grâce à son excellent retour dans le milieu du ping après quelques années d’arrêt. Leader de la D4 de Quentin Loubly, il a enchaîné les belles prestations à ce niveau. Il ne serait donc pas surprenant de le retrouver dans ce top dans les mois à venir avec sa belle marge de progression.

 

3ème : Sam Badini, +35 points (680 points). Deux mois après sa première place dans ce classement, Sam Badini y fait son retour grâce à de très bons résultats en D1. Trois belles perfs à ce niveau lui ont en effet permis d’engranger un bon nombre de points et de participer aux résultats de son équipe. Gagnant toujours au moins un match en D1, il n’y a plus qu’à espérer que Sam enchaînera désormais deux victoires à chaque rencontre pour aider son équipe à jouer les premiers rôles dans sa poule.

 

4ème : Marc-Olivier Mouchel, +34 points (908 points). Après plusieurs échecs consécutifs en R3, la barrière psychologique a explosé le samedi 26 novembre pour Marco lors du match décisif du maintien face à Vire. Auteur de deux perfs ce jour-ci, il a offert la victoire et le maintien à son équipe tout en franchissant de nouveau la barre du classement 9. La rédaction espère maintenant que les perfs s’enchaîneront chaque semaine tant Marc-Olivier est capable de jouer à un niveau largement supérieur à celui du classement 9.

 

5ème : Franck Leenders, +16 points (574 points). Régulier en D3, Franck Leenders s’immisce dans ce top après une jolie perf et des victoires solides ce mois-ci. Faisant encore partie des nouveaux dans le monde de la compétition, Franck fait pourtant déjà partie des indéboulonnables de la D3.

 

 

C’est ainsi que se termine ce top des meilleures progressions mensuelles du mois de novembre même si certains doivent déjà connaître le classement pour celui de décembre. L’article devrait sortir lorsqu’un lexovien ayant fait +50 points en décembre se sera plaint de ne toujours pas apparaître sur la page du club. En attendant, profitez bien de vos playmobils !